Besoins hors litière chez le chat

Une multitude de raisons peuvent être à l’origine des besoins hors litière chez le chat. La règle numéro un : on doit ABSOLUMENT éliminer les causes de santé avant même de songer à un problème de comportement. En premier lieu, un examen vétérinaire avec analyse d’urine s’impose et ce, même si le chat n’a pas l’air malade en apparence et que seule la propreté a été mise de côté.

Voici quelques pistes simples qui pourraient vous aider à identifier une cause possible du problème :

Le nombre de bacs de litière :

Il doit toujours y avoir un bac de plus que le nombre de chats (ex. 2 chats = 3 litières).

L’hygiène :        

Les besoins doivent être ramassés au moins une fois par jour ;
Le bac doit être complètement vidé et nettoyé avec une solution mi-eau/mi-vinaigre (ou avec un peu d’eau de javel) 1 fois par mois.

Le type de bac :

Le bac doit être assez grand. Les gros bacs de rangement en plastique font d’excellentes litières et ne sont vraiment pas dispendieux;
Les litières avec un toit ne sont pas appréciées de tous les chats puisqu’elles gardent les odeurs à l’intérieur et empêchent le chat de voir autour d’eux.

L’emplacement :

Calme et facilement accessible;
Les bacs doivent être situés dans des pièces différentes;
S’il y a plusieurs étages à la maison, il doit y avoir au moins une litière par niveau;
Préservez la routine du chat en ne changeant pas trop ses choses de place.

Le type de substrat :

Il en existe plusieurs (agglomérante, non-agglomérante, papier, granules, etc.), mais la plus appréciée des chats et facile d’usage demeure la agglomérante;
Le substrat doit être le moins parfumé possible et idéalement assez fin;
Les chats n’aiment pas toucher le fond de la litière lorsqu’ils grattent, il faut mettre une bonne épaisseur de substrat dans le bac.

Haut de page